Palais royal de Phnom Penh

L'ensemble, d’inspiration traditionnelle khmère, a beaucoup d’allure avec ses toits étagés aux tuiles vernissées, ses frontispices sculptés, ses balcons et colonnes, ses cours fleuries et ses longues galeries.
Palais royal de Phnom Penh
Palais royal de Phnom Penh

Malgré ses airs de pagode ancienne, qui n’est pas sans évoquer le Wat Pra Keo de Bangkok, le palais actuel ne date que du début du XX* siècle. Les principaux bâtiments actuels (1913 environ) ont été commandés à des archi­tectes khmers et français par le roi Norodom, puis le roi Sisowath. L'ensemble, d’inspiration traditionnelle khmère, a beaucoup d’allure avec ses toits étagés aux tuiles vernissées, ses frontispices sculptés, ses balcons H et colonnes, ses cours fleuries et ses longues galeries. Disséminé sur une superficie équivalant à plusieurs pâtés de maisons, le tout est entouré de hautes murailles jaunes gardées par des guérites. Séparé du palais par une ruelle étroite, l’espace consacré à la pagode d’Argent (on en parle plus bas). À Centrée du palais, on a droit à un véritable cours de botanique. Nom­breuses essences d'arbres intéressants. Pour en citer quelques-uns, par ordre d'apparition (comme on écrit dans les génériques) : le bananier « cent régimes », le palmier à sucre, les tiges rampantes des feuilles de bétel, la noix d'arenc... Une vraie curiosité : l'arbre de Sala, arbre sacré dont les feuilles sont tout en haut et dont les fleurs émergent du tronc. Elles sèchent au soleil, tombent et les femmes les utilisent en tisane (radical dit-on pour les femmes enceintes dont ça facilite l’accouchement). Fruits en forme de bal­lon!
 

Palais royale de Phnom Penh 

Voici les principaux bâtiments du palais :

-    le pavillon Chan Chaya : c’est Centrée principale du domaine royal, donc le plus facilement visible de l’extérieur. Toiture superbe de style traditionnel. Ici avaient lieu les discours officiels et les grandes cérémonies (danses, concerts, etc.). Encore utilisé aujourd’hui pour les grands banquets.

-     La salle du Trône (Prasat Tevea Vinichhay) .-située au centre du domaine, elle en est l’élément principal. Comme elle est cachée par le pavillon Chan Chaya, on n’en aperçoit que le sommet : une flèche d’une soixantaine de mètres de hauteur, surmontée d’un bouddha à quatre visages (comme le Bayon d’Angkor). Achevé en 1917, ce bel édifice mesure 100 m de longueur. Ici avaient lieu les cérémonies de couronnement. À l'intérieur : le trône d’apparat, en or (représentant le mont Meru), surmonté de plusieurs para­sols ; un gong sacré et quelques trônes à porteurs. Aux murs, des fresques du Râmâyana. Celles du plafond représentent l’épopée khmère. A l’entrée, les deux tambours pour faire tomber la pluie (symbolisée par les gre­nouilles). Au fond, les chambres royales. Curieusement, le roi et la reine devaient attendre une semaine, après le couronnement, avant de retrouver la môme chambre I Attenant à la salle du Trône, plusieurs pavillons : l’un dédié aux cendres des rois, d’autres à la prière (plusieurs bouddhas) et au repos de Sa Majesté. Le mieux gardé contient « l’épée sacrée », très ancienne et couverte de pierres précieuses, ainsi que la couronne royale, appelée « grand Mokot ». A l’écart du bâtiment, une plate-forme qui permet­tait au roi de descendre de... son éléphant. En toute simplicité.

Roland Dumas.

- Le palais Kemarin / derrière la salle du Trône, à l’écart. C’est la résidence de Sihanouk, construite dans les années 1930. De Gaulle y fut hébergé en 1966. C’est également ici que le prince fut retenu Pr'sonnier par les Khmers rouges. Visite interdite. Le drapeau bleu royal qui y flotte indique la présence de sa majesté.

A l'intérieur du palais royal 

Le pavillon Napoléon III : à gauche de la salle du Trône, face au bâtiment administratif royal. Offert par Napoléon III au roi Norodom en 1870, ce pavil­lon à l’architecture en fer fut construit pour accueillir l’impératrice Eugénie lors de l’inauguration du canal de Suez. Pour la petite histoire, après avoir été restauré grâce à des capitaux français, sa  réouverture fut  inaugurée par Roland Dumas  








 

POURQUOI NOUS CHOISIR ?

Voyage 100% sur mesure direct avec une agence francophone locale

Circuits parfaitement adaptés à vos souhaits et à vos attentes

Services de soins de clients 24/24, toujours à votre écoute!

Une équipe francophone de véritable passionnée

Excellent rapport: Prix raisonnable/ Qualité irreprochable

Rapidité -Flexibilité -Efficacité

Rejoignez nous sur Facebook

  • Nous sommes très satisfaits de notre séjour. Le programme correspondait bien à ce que nous souhaitions voir. Nous avons apprécié le fait d’aller à la découverte des minorités ethniques du nord, et de visiter des villages et des sites peu touristiques mais très beaux.

  • Bonjour toute l'équipe Je tiens à vous remercier pour nous avoir si bien organisé et gentiment accompagné tout au long de ce superbe voyage. Tu es le digne représentant de ton pays, un interlocuteur de premier ordre et un excellent professionnel. Sachez que pour nous aussi c'est avec beaucoup d'émotion que nous avons repris l'avion, nous n'avions pas trop envie de rentrer en France

  • Coucou Tu Tu sais, on en à encore plein la tête: des images, des sons, des sensations, des silences, de la féerie, de la magie. Ce bonheur, nous l'avons vécu en grande partie grâce à toi, ton professionnalisme, ton humour, mais surtout ton amitié très chaleureuse... Merci de toute l'organisation du voyage et de nous avoir pris soin de nous pendant tout ce superbe sejour dans ton beau pays Bisous à tes enfants, et mes hommages à ton épouse.

Sites incontournables

Decouverte du Cambodge en famille
Decouverte du Cambodge en famille

Lorsque vous pensez Cambodge, une nature dense et luxuriante, des temples enfouis dans la jungle... vous viennent à l’esprit. Mais peut-on faire ce voyage fabuleux en famille ? Évidemment que oui, il...

Vous n'avez pas utilisé le site Web, Cliquer ici pour maintenir votre état de connexion. Temps d'attente: 60 Secondes