Confucianisme

Confucius
Confucius
Statue de Confucius
Statue de confucius au temple de la litterature
Philosophie religieuse plutôt qu'une religion organisée, le confucianisme a forgé le système social du Vietnam et grandement influencé la vie quoitidienne, tout comme les croyances de sa population.
Confucius est né en Chine en 550 av JC. il voyait en l'homme un être formé par la société mais capable de la modifier. il a donc élaboré un code éthique pour guider celui ci dans ses relations sociales. Ce code spécifie les obligations de chacun envers sa famille, la société et l'Etat. L'essence du confucianisme repose sur le devoir et la hiérachie.
Selon la philosophie confucéenne, introduite au Vietnam par les Chinois lorqu'ils régnaient sur le pays ( de 111 av JC à 938). Seul l'empereur, mandaté par le Ciel pour gouverner, peut interceder en faveur de sa nation auprès des puissances du Ciel et de la Terre. Seule la vertue arquise par l'éducation donne le droit (le mandat divin) d'excercer le pouvoir politique: Une manque de vertue aurait pour conséquence le retrait de ce mandat, sanctionnant ainsi un souverain injuste. Les désastres naturels ou les défaites sur les champs de bataille signifiaient la perte du mandat divin.
La philosophie confucéenne était, en un sens, assez démocratique, la vertue ne pouvant s'acquérir que par les études. L'éducation prenait donc le pas sur la naissance, d'où la nécessité d'étendre le système éducatif à une population plus large. jusqu'au début de ce siècle, la philosophie et les textes confucéens formaient les bases du système d'éducation vietnamien. C'est pourquoi on a enseigné à d'innombrables générations de jeunes gens des villages et des villes leurs devoirs envers la famille ( notamment le culte des ancêtres) et la communauté. Il était essentiel de bien connaitre sa place dans la hiérachie sociale et de se comporter en conséquence.
IMGP8520
Diciples les plus éminents de Confucius
Par un système de concours d'entrée dans la fonction publique, l'Etat sélectionnait des meilleurs étudiant du pays et les invitaient à rejoindre la classe des mandarins, dont le pouvoir n'avait rien d'héréditaire. L'éducation donnait alors non seulement accès à la vertu, mais permettait également d'obtenir un avancement social et politique. Ce système éducatif explique le grand respect des Vietnamiens pour le talent intellectuel et littéraire, d'où sa réputation d'aujourd'hui encore.
En devenant conservatrices et rétrogrades, les institutions politiques fondées sur le confucianisme sont fini par sa discréditer, comme dans tous les pays sous l'influence chinoise. Cette tendance  réactionnaire a dominé au Vietnam au XVè siècle avec des souverains despotiques et mettaient plus l'accent sur leurs droits divins que la responsabilité. 

  Reader Comments

You did not use the site, Click here to remain logged. Timeout: 60 second