Viajes de lujo

Fuera de los caminos turisticos y trekking

Presupuesto gratuito en línea

My Son et culture Cham

C'est un des sites les plus impressionnants de la région de HoiAn, car il regroupe les plus importants vestiges Cham au Vietnam. L'UNESCO l'a d'ailleur classé au patrimoine mondial depuis l'année 2000. Durant les siècles où Tra Kieu fut la capitale politique du Champa, My Son émergea en tant que centre intellectuel et religieux.
Site sacré My Son
Site sacré My Son
On pense  même que le site fit office de lieu de sépulture impérial. Les historiens considèrent My Son comme l'équivalent cham des cités sud asiatique d'influence indienne que sont Angkor (Cambodge), Bagan (Myamar), Ayuthaya ( Thailande) et Borobudur (Java)
thanh dia my son dep bi an qua anh flycam hinh 2
Vue panorama sur la vallée MySon
Les monuments  se nichent au coeur d'une vallée verdoyante, entourée de collines et dominée par l'imposant mont de la Dent de chat. De petits ruisseaux d'eau claire, parfaits pour la baignade, serpentent entre les édifices et les plantations de café.
Au cours du IVè siècle, sous le règne du roi Bhadravarman, My Son devint le centre religieux du royaume. Elle fut habitée jusqu'au XIIIè siècle, plus longtemps que toute autre cité historique d'Asie du Sud Est. La plupart des temples étaient dédiés aux rois Cham ainsi qu'à la divinité qui leur étaient associée, le plus souvent Shiva, fondateur et gardien des dynasties du royaume.
Le Champa entretenait d'étroite relation avec Java, où allaient étudier les érudits Cham. On a également retrouvé des traces d'échanges commerciaux entre les deux royaumes, telles que des poteries cham à Java. Aux XIIè siècle, le lieu unissant les deux civilisations fut scellé par un mariage entre le roi du Champa et une jeune fille javanaise.
Comme l'attestent les ornementations inachevées des édifices de My Son, les Cham commençaient par construire des batiments, qu'il décoraient ensuite des scultures. Toutefois, on ignore encore comment les briques étaient assemblées: Certains affirment que les ouvriers utilisaient une sorte de mortier à base d'huile végétale locale. Fut un temps, le sommet de certaines tours était couverts d'or.
La région de My Son a durement souffert de la guerre du Vietnam, notamment sur le plan démographique. Elle a été le siège de violents combats et des bombardements des Américains. Aujourd'hui les autoritaires s'efforcent de restaurer les sites. Les province de Quang Nam, Quang Ngai portent toujours les traces de cette civilisation dans bon nombre de techniques: poterie, pêche, production de sucre et de soie, culture de riz, irrigation et architecte....

 Le site de My Son

Les archéologues ont réparti les monuments de My Son en dix groupes principaux: A, A', B, C, D, E, F, G, H et K. 
Groupe B:
 B1, Le sanctuaire principal ( Kalan), fut dédié à Bhadresvara, forme contractée de  "Bhadravaman" en référence au roi qui édifia le premier temple de My Son et de " esvera" signifiant Shiva. Le premier édifice fut érigé au IVè siècle; détruit au VIè siècle et recontruit au siècle suivant. Les fondations que nous voyons aujourd'hui, de gros blocs de grès, sont celles d'un secondes édifice, élevé au XIè siècle. Les murs en brique ont disparu. Les niches murales étaient destinées à accueillir des lamps ( les sanctuaires) cham n'avaient pas de fenetres). Le ligam ( phalus stylisé symbole de Shiva) a été découvert en 1985, à  1m sous la terre.
Thanh Dia My Son 3
Tour Kalan principal
Construit au Xè siècle, le groupe B5 abritait autrefois les livres sacrés et les objets rituels ( dont certains en or) utilisés lors des cérémonies tenues dans B1. Le toit en forme de bateau ( la proue et la poupe  ont disparu), témoigne d'influence architecturales malo - polynésiennes. A la différence des sanctuaires, le groupe B5 est doté de fenetres. La maçonnerie intérieure est entièrement d'origine. Sur le mur faisant face à B4, un bas relief en brique represente deux éléphants sous un arbre où sont perchés deux oiseaux.
Dans B4, les ornementations du mur extérieur, qui rappellent à certains des vers de terre, constituent un parfait exemple du style décoratif cham du IXè siècle, unique parmi les cultures d'Asie du Sud Est.
B3 est surmonté d'un toit à l'indienne, dont la forme pyramidale est caractéristique des tours cham. Dans le groupe B6, se trouve un bassin cham ( le seul resencé jusqu'à présent) en forme de baignoire, qui contenait l'eau sacrée destinée à etre versée sur le lingam
B2, est un  portique. Tout autour du groupe B se dressent des petits temples dédiés aux dieux des points cardinaux.
Groupe C:
C1 (VIIIè siècle) était voué au culte de Shiva, représenté sous sa forme humaine plutôt que sous forme lingam, comme dans B1. A l'intérieur, vous pourrez admirer un autel sur lequel reposait autrefois une statue du dieu, aujourd'hui exposée au musée de Da Nang. De part et d'autre de l'entrée de pierre, vous apercevrez les trous, percés dans le linteau, qui maintenaient jadis les gonds de la porte en bois. Sur les murs extérieurs, tout en brique, ont été sculptés des motifs très représentatifs du VIIIè siècle.
Groupe D

 Ancienne salle de méditation (mandapa), D1 sert aujourd'hui d'entrepot. Le groupe est devenu un musée de sculpture cham où l'on exposera, entre autres, un bas relief figurant Shiva en train de danser sur une estrade au - dessus du taureau Nadin, à gauche du dieu, Skanda (Sous un arbre) son fils Uma, sa femme et un fidèle, à sa droite, un saint dansant, deux musiciens sous un lection, un lion comme un avatar de Vishnou et le protecteur des rois, dont la facture trahit les influences javainaises.
Groupe A

De tous les sanctuaires du site, A1 est le seul à posseder deux portes: l'une fait face à l'est, en direction hindous et l'autre à l'ouest où se trouvent le groupe B, C, D ainsi que l'ame des anciens rois qui y auraient été enterrés. A l'intérieur se trouve un autel de pierre, reconstitué en 1988. Malgré le délabrement des lieux, on peut encore apercevoir de superbes sculptures sur brique très caractéristiques du Xè siècle. En bas du mur donnant sur A10 (décoré dans le style du IXè siècle), une sculpture représente un personnage priant entre deux colonnes circulaires, surmontées d'un kalan makara javanais ( monstre marin sacré). Le séjour d'un grand érudit cham à Java, au Xè siècle, n'est peut etre étranger à la présence de ce motif.
 

  Reader Comments

POR QUÉ ELEGIRNOS ?

Viajes 100% a medida directo con agencia local

Circuitos perfectamente adaptados a su deseo y a su espera

Cuidado con cliente 24/7, siempre a su servicio !

Uno equipo hispanohablante con una pasión completa

Excellente reporte: Precio / Calidad

Rapidez -Flexibilidad -Eficacia

Síguenos en Facebook

  • Quedamos muy satisfechos con nuestra estadía. El programa correspondió a lo que queríamos ver. Disfrutamos explorando las minorías étnicas del norte y visitando pueblos y sitios que no son muy turísticos pero muy hermosos.

  • Hola a todo el equipo Quiero agradecerles por organizarnos tan bien y amablemente durante este gran viaje. Usted es el representante digno de su país, un interlocutor de primera y un excelente profesional. Sepan que para nosotros también es con gran emoción que tomamos el avión, realmente no queríamos regresar a Francia

  • Hola Tu Ya sabes, todavía estamos llenos: imágenes, sonidos, sensaciones, silencios, cuentos de hadas, magia. Esta felicidad, la vivimos en gran parte gracias a usted, su profesionalismo, su humor, pero especialmente su amistad muy cordial ... Gracias por toda la organización del viaje y por habernos cuidado durante todo este excelente quédate en tu hermoso país Besos a tus hijos, y mis respetos a tu esposa.

  • Hola a todos los equipos de Asiatik Travel Este es mi segundo viaje a Vietnam con usted; Hice la primera en noviembre de 2003, con TU, nuestro querido amigo-guía, excelente guía, que nos acompañó desde el primero hasta el último día (14 días) con amabilidad y competencia ....

  • Viaje bien preparado, variado, rico, interesante, con un lado humano muy apreciado. Buen equilibrio entre la ciudad y el campo, entre el descubrimiento del patrimonio cultural, los paisajes naturales y la vida diarria de los vietnamitas a través de encuentros y alojamiento en casa de una persona local, clases de cocina y jardinería, paradas en mercados locales ...

Sitios imprescindibles

Pélican Crucero 5*
Pélican Crucero 5*

Con criterios de lujo, la flota Pelican Luxury Cruise tiene 3 barcos Pelican idénticos. Cada barco posee 22 cabinas, incluidos bares, restaurantes y una terraza para tomar aire en el que le ofrecerá...

Indochina junk de charme
Indochina junk de charme

Indochina Junk hace énfasis en desarrollar embarcaciones de lujo para llevar los clientes a áreas remotas de la bahía, y capacitar a sus empleados en la más alta gama de servicio al cliente.

Barco Perla Dawn Sails 5*
Barco Perla Dawn Sails 5*

Perla Dawn Sails ofrece un crucero fuera de caminos turisticos en la bahia de Lan Ha, la parte sur de la Bahía de Halong, en que los paisajes fabulosos no difieren de los de la Bahía de Halong.

Bhaya crucero 5*
Bhaya crucero 5*

La flotar Bhaya Classico le ofrece una experiencia única, en le que tendrá la oportunidad de admirar los suntuosos paisajes de la Bahía de Halong mientras descubre la riqueza y los sabores. de la...

Paradise Crucero  5*
Paradise Crucero 5*

Paradise Luxury es la mezcla perfecta de estilo moderno, elegante, y de detalles vietnamitas tradicionales. El cálido interior de madera rebosa encanto clásico sin escatimar en comodidad. El...

You did not use the site, Click here to remain logged. Timeout: 60 second